Traces sur l'eau

From The Sannyas Wiki
Jump to: navigation, search


Osho est un de ceux qui ont exploré le paysage intérieur. Et c’est ce paysage intérieur auquel un haïku Zen se réfère en définitive. Ces commentaires, extraits des discours sur le Zen donnés par Osho à Poona, en Inde, sont un rare régal. Entre les mains d’Osho rien de la beauté et du mystère du haïku n’est perdu. Il est un poète lorsqu’il parle de leur poésie, un mystique lorsqu’il illumine leur mystère – non pour qu’il soit compris par l’intellect, mais pour qu’il soit expérimenté par le coeur.
"Essayez de comprendre les haïkus comme des peintures en mots créées par de grands maîtres de méditation. C’est la seule manière de les comprendre, sinon ils ne sont que des mots vides, sans lien entre eux, sans aucune considération pour la grammaire ou le langage. Ils ne disent rien, ils montrent simplement quelque chose. Si vous méditez et que tout en méditant vous ouvrez les yeux, tout ce que vous voyez devient si beau, si poétique, si musical… Ainsi les maîtres Zen gardent avec eux un cahier. Ils notent simplement quelques mots. Ces mots représentent réellement ce qu’ils ont vu. Ils n’élaborent pas, ils n’en font pas un grand poème. Ce sont simplement des notes de méditation sur la beauté de l’existence, dont ceux qui ne méditent pas sont absolument inconscients."
translated from
English : Signatures on Water
notes
time period of Osho's original talks/writings
(unknown)
number of discourses/chapters


editions

1489 lrg.jpg

Traces sur l'eau

Year of publication : 1995
Publisher : Les Éditions Almasta, Chêne-Bourg, Suisse
ISBN 2-940095-01-9 (click ISBN to buy online)
Number of pages : 120
Hardcover / Paperback / Ebook : P
Edition notes :